Accueil  >  Sécurité routière   >  Avis des stagiaires

Avis des stagiaires

Parmi tous ceux et toutes celles qui ont effectué un ou plusieurs stages de sensibilisation à la sécurité routière, nous avons pu recueillir quelques avis sur la qualité de ce service.


Quelques points négatifs

Les avis sont partagés, certes, mais chaque stagiaire est là selon l’infraction commise. Il est normal que les points de vue soient différents. En tout état de cause, il faut savoir que le principal point négatif reste le manque de diapositives et de photographies. Grâce aux images, les situations sembleraient plus réelles et la prise de conscience n’en serait que plus importante. Il semblerait aussi que dans certains centres, la mise en route du premier jour est longue. La présentation des formateurs ou formatrices, puis le tour de table ramènerait le début des informations à 11.00, voire 11.30 au moment de la pause déjeuner. Effectivement, nous constatons une belle perte de temps. Pour certains, l’intervention des forces de l’ordre ou des autorités serait un plus dans la formation. C’est dommage qu’elle ne soit pas évoquée ni proposée. Certains points abordés semblent inutiles. Pourtant, le sont-ils vraiment ?

 

Quelques points positifs

De nombreuses informations ont été apportées au cours des divers stages. Les différents participants ont réellement pris conscience que leur comportement était jusqu’alors bien trop dangereux. D’innombrables réponses ont été données, plusieurs incompréhensions ont été éclaircies. Autant de points positifs qui font que les stages de récupération sont vraiment très utiles et diminuent le taux d’accidents sur la route. En plus de fournir des stages de qualité et très enrichissants, les formateurs sont eux aussi sympathiques. Ils savent aborder les choses avec diplomatie, compréhension et sourire. Les ateliers de mise en situation se sont montrés profitables pour l’ensemble des stagiaires, qui n’hésitent pas à recommander ce type de stage aux gens qui ont perdu des points sur leurs permis. Aucun préjugé n’est ressenti, pas de jugements. Uniquement de la patience, de la relativité, une bonne ambiance où tout le monde s’entraide. Les stages sont généralement bien organisés. Les stagiaires créent des contacts entre eux, les échanges sont pertinents. Les compétences des formateurs sont de rigueur, utilisant beaucoup la remise en question de soi-même. La dynamique de groupe est à l’heure du rendez-vous sans débordement. Même les stagiaires « rebelles » ont su être canalisés et remis dans le droit chemin.

Alors que ces stages sont tous différents de l’un à l’autre, de nouvelles informations sont toujours bonnes à prendre. Il faut adapter son stage et son écoute à la raison pour laquelle nous sommes là. Malgré tout, l’expérience des autres est toujours bonne à connaître pour avancer correctement et sereinement. Cela diminue les accidents de la route, mais évite aussi toute perte de points inutile. Peu importe l’apparence des animateurs, ce qu’il faut retenir, c’est que ces personnes sont là pour vous remettre sur la bonne route et que vous puissiez conduire sans voir votre permis annulé, suspendu ou invalidé. Le respect est donc là et la morale n’est pas du tout le but de ces stages. Les exemples donnés sur des situations réelles ont permis à bon nombre de stagiaires d’avancer, de mettre une pierre supplémentaire à leur mur et de ne plus avoir d’amende ou autres sanctions pour mauvais comportement au volant. A l’issu de ce stage, certaines personnes conseillent à l’Education Nationale de prendre exemple sur ce mode de fonctionnement pour sensibiliser davantage les plus jeunes, avant leur permis. Les stages de récupération de points vous donneront satisfaction, ainsi qu’une bonne prise de conscience. Attention de ne pas vous crisper au volant pour autant !


Commentaires

  =     (Merci de recopier le résultat de l'addition)
  

Derniers commentaires


Warning: mysqli_num_rows() expects parameter 1 to be mysqli_result, boolean given in /var/www/brittexservices.com/www/list.php on line 155
Aucun commentaire pour le moment.